Jean P. Guilleron

(né en 1964)
Etabli dans le Morbihan, il est passionné de culture japonaise. C’est, par hasard qu’il découvre en 1990 une reproduction de gyotaku, technique consistant à encrer un poisson qui sera ensuite appliqué sur le papier. Guilleron retravaille ses empreintes avec une grande économie de moyens, retouchant par endroits pour donner du relief « Je porte une grande attention à la parcimonie. Ce sont des poissons impressionnistes, dans tous les sens du terme ».

Insectes, bêtes à plumes ou à poils, toujours à l’aquarelle, ne sont pas des empreintes !

Voici quelques oeuvres présentes à l’exposition, mais il y en a tant qu’il faut vraiment essayer d’aller les choisir  sur place.

 “Empreinte maritime” aux éditions Locus Solus 2018

En savoir plus

Sar 2017

“Face à face, 2 bars et rouget” (n°191) 2018

“Tas de sars” (n°189) 2018

“Banc de maquereaux” 2018 (n°190)

“2 bars et sardine” 2018 (n°192)

“3 rougets” 2017 (n°176)

“3 sternes” 2016 (n°996)

“Lieu jaune pris” 2017

“Tas de sardines” 2018 (n°187)

“Tas de bouquets” (n°188) 2018

“Trois bars deux, daurades, deux sars deux Saint Pierre & quatorze rougets” (n°219) Aquarelle sur Arches 1120 x 700 cm

“Quatre bars, trois tacauds & quatorze sardines” (n°197)       Aquarelle/Arches 300g          1050 x 650 cm

“six poissons de Méditerranée” Aquarelle/Arches 300G 490 x 300

“PAGEOT ACARNÉ, PAGEOT, BOUQUET, ROUGET & Poisson rouge” (n°158)                              Aquarelle sur Arches 51 x 36 cm

“deux  bourdons” (n° 202)   Aquarelle sur Arches 300g 25 x 36 cm

“Vivaneau & quatre  bouquets” (n°152)  Aquarelle sur Arches 300g     29 x 48 cm

“deux thons albacore & dix sardines” (n°156) Aquarelle sur Arches